Le correcteur clair

Publié le par Isis

Deux sortes:

Le premier, il est communément appelé « anti-cernes » et peut être utilisé pour tous les maquillages. Il s’agit d’un élément gras qui a un pouvoir plus couvrant que le fond de teint et se présente en stick, bâton, stylo…contrairement aux fond de teint pour lesquels on retrouve de 8 à 10 nuances par gamme, le correcteur clair n’existe qu’en une voire rarement deux couleurs.

Ce produit peut être appliqué directement, sauf sur une carnation claire. Il peut être mélangé au fond de teint, ou appliqué après le fond de teint. C’est un élément lumière. On peut l’utiliser également pour réduire les zones de dépression et les lignes ascendantes telles que la profondeur du sillon nasogénien (sillon qui part du nez et descend) , les commissures des lèvres tombantes, 
les ridules descendantes de la patte d’oie, au coin des yeux.


Le second, son principe est le même mais en poudre. Il permet de travailler de plus grand surface mais son principe est le même il s’agit donc d’une poudre compacte claire à appliquer au pinceau.


On utilise ces correcteurs pour effectuer des corrections de tâches inesthétiques persistantes, transparaissant sous la base et le fond de teint (car n’oublions pas que le travail du maquillage se fait en transparence et non en épaisseur. Ainsi, il sera possible de camoufler également des tâches pigmentaires, des rougeurs, des boutons, certaines cicatrices peu profondes.
Le maquillage étant un travail de précision, le correcteur sera appliqué à la brosse plate (par mesure d’hygiène), sur les endroits spécifiques à éclaircir. L’avantage de la brosse plate (pinceau plat utilisé que pour ce produit) est sa souplesse d’utilisation: elle permet de peaufiner le maquillage du teint et épouse parfaitement les reliefs du visage. Le correcteur est ensuite incorporé au fond de teint par pression de la pulpe des doigts et fondu de façon à obtenir un dégradé harmonieux.


Le correcteur clair s’applique après le fond de teint parce que les corrections s’effectuent petit à petit et que le visage ne doit pas être « chargé » au préalable on pourrait être tenté d’appliquer le correcteur clair trop généreusement alors que certaines imperfections seront déjà atténuées par le fond de teint.


Certaines marques (comme Matis ou Make up for ever) ont créées des correcteurs gras de couleurs qui permettent des corrections plus spécifiques. Il s’agit de palettes de fards gras qui, par leur pouvoir couvrant, s’apparentent au correcteur clair.

Pour atténuer des cernes grisâtres: correcteur rosé
Pour diminuer des rougeurs: correcteur vert
Pour camoufler des veines bleutées trop visibles: un correcteur orange…

Publié dans Maquillage

Commenter cet article