Le fard à joues ou blush

Publié le par Isis

C’est un moyen instantané de donner bonne mine. L’utiliser pour redonner un coup d’éclat, surtout s’il y a « mine de papier maché ».

Il peut servir à:

Donner bonne mine

Éclairer le visage

Modifier la structure du visage

Souligner le pommettes

Le fard à joues existent sous différentes formes et textures.

Les fards secs. Ils s’appliquent par-dessus le fond de teint et la poudre. Pour l’appliquer, ne pas prendre trop de produit, sinon tapoter le pinceau blush sur le dos de la main pour retirer l’excèdent. Il vaut mieux perdre un peu de produit que d’en mettre de trop. Le mieux est d’en utiliser un peu et d’en remettre si besoin que trop d’un coup puisqu’il serait impossible de le retirer. Poser le pinceau sur la partie la plus remplie de la joue, sous les yeux, au centre. Puis sourire et balayer le blush vers les pommettes puis les temps. Bien étirer vers la racine des cheveux en arrêtant à la démarcation.

Les fards à joues crème ou gras. Ils s’appliquent avec les doigts. Ils se mettent à après la base et avant le fond de teint et la poudre. Il n’étaient plus à la mode mais ils reviennent depuis quelques temps. Ils apportent un éclat frais et agréable à tous types de peau. Pour l’appliquer, il faut l’étaler par petits coups avec quelques noisettes de fards sur les joues en remontant de la partie charnue vers les pommettes. Bien l’étirer avec les doigts. Construire l’effet graduellement

On peut aussi mélanger un peu de fond de teint dans le fard à joues crème.

Le choix de la couleur est vaste. Il est donc difficile de choisir. En règle générale, il est préférable d’opter pour un ton neutre qui sera ainsi coordonné avec n’importa quel maquillage et carnations.

On peut choisir des tons lumineux ou sombre sen fonction de la saison.

Néanmoins, nous avons vu précédemment des associations permettant d’avoir des idées de couleurs à choisir.

Les règles de l’application

Priorité aux couleurs gaies et lumineuses

Choisir un fard à joues en harmonie avec la note dominante de la tenue

Il est apposer sur l’os malaire (os de la joue) et ne doit pas dépasser l’arcade zygomatique

Ne pas aller dans le cerne

En bas, ne pas dépasser la ligne horizontale, à la hauteur de la narine. Sur le côté du visage, la limite est l’iris de l’œil

Il faut prendre garde de ne jamais frotter lors de l’application, le geste sera donc souple

On doit travailler délicatement et toujours veiller à ne pas abîmer le travail précédent

L’application

Poser la couleur en adaptant en fonction de votre visage. Attention aux limites et à la symétrie.

Estomper des tempes vers les pommettes. Faire des mouvements légers pour dégrader la couleur.

Attention de ne pas faire de traces ni de tâches.

Redescendre, sans dépasser l’iris de l’œil, du point le plus haut vers le point le plus bas qui sera à peine visible. Fondre la couleur.

Fondre en 8. Le maquillage de la pommette ne consiste pas en une tâche de couleur mais en un dégradé. Il doit être naturel. La couleur sera bien sûr en harmonie avec le reste du maquillage

Il est possible, en plus des corrections, d’appliquer quelques touches de blush de chaque cotés du front et sur le menton

Pour cela, utiliser un pinceau japonais, large, plat et carré, il permet une application précise, par petites touches


blush-g-n-ral-ENVOI.jpg

Publié dans Maquillage

Commenter cet article